Indemnités complémentaires

Indemnité complémentaire chômage

Geld
Indemnité complémentaire de chômage - Carte de prestations
  • Vous recevez une carte de prestations en même temps que la prime de fidélité.
  • Cette carte vous permet de bénéficier d’une indemnité complémentaire en cas de chômage temporaire.
  • Cette carte doit être remise au centre de services CSC qui se charge à son tour du paiement de cette indemnité. 
  • Vous recevez une indemnité complémentaire si vous comptez au moins 130 jours rémunérés.
  • Cette indemnité s’élève à € 3,59 par jour de chômage temporaire.
  • En cas de chômage temporaire pour raisons économiques ou pour cause de force majeure, l’indemnité est augmentée de € 2,41 par jour de chômage.
  • Si vous n’avez pas reçu de carte ou si vous ne comptabilisez pas assez de jours, nous vous conseillons de prendre contact avec le secrétariat professionnel le plus proche. Il existe en effet plusieurs assouplissements pouvant être appliqués.

Indemnité complémentaire de pension

Indemnité aux pensionnés

Conditions d'octroi?
  • Travailler dans le secteur de l'ameublement et de la transformation du bois.
  • Satisfaire simultanément aux conditions suivantes:
    • le dernier employeur relève du secteur de l’ameublement e de l’industrie du bois;
    • avoir atteint l’âge de 60 ans au minimum;
    • bénéficier de la pension de retraite légale;
    • pendant la période de 30 ans précédant l’âge de la pension de retraite, avoir travaillé auprès d’un employeur du secteur durant au moins 10 années complètes sous le statut d’ouvrier.
  • Attention! Ce régime est d’application pour les pensions ayant pris cours jusqu’au 31 décembre 2007 et doit être considéré comme un des régimes de transition créés dans le cadre de l’instauration du régime de pension sectoriel ‘WOOD-Life’ (2e pilier de pension).
Quel est le montant de l'indemnité?
  • Le montant de l’indemnité est calculé en fonction de la carrière prouvée dans le secteur:
    • moins de 10 ans: € 0;
    • entre 10 et 14 ans: € 247,89;
    • entre 15 et 19 ans: € 371,84;
    • 20 ans et plus: € 495,79.
  • Cette indemnité est payée chaque année et ce pendant 15 ans au maximum, à compter de la date de la pension.

Indemnité complémentaire de (pré)pension

Conditions d'octroi?
  • Remplir toutes les conditions pour prendre sa prépension mais décider de continuer à travailler après l’âge de 58 ans.
Montant de l'indemnité?
  • € 95 par mois d’occupation.
  • Cette indemnité est versée sur le compte individuel ouvert pour le bénéficiaire dans le cadre de la pension sectorielle complémentaire.
  • Ce montant sera payé au prorata dans les cas suivants:
    • travail à temps partiel ou interruption de carrière à temps partiel;
    • en cas de sortie de service ou de mois incomplets prestés.
Quels sont les jours assimilés?
  • les jours de vacances annuelles: au maximum 20 jours par an (sur base d’une semaine de 5 jours);
  • les jours d’incapacité du travail en cas de maladie ou d’accident, d’accident du travail ou de chômage temporaire pour raisons économiques: cumul de 30 jours par an au maximum.
Indemnité au veuf / à la veuve d’un(e) pensionné(e)
La veuve / le veuf dont l’époux(se) était bénéficiaire d’une indemnité aux pensionnés au moment de son décès, peut prétendre à:
  • une indemnité unique de € 743,68;
  • X/12èmes du montant que l’ayant droit pensionné aurait pu percevoir s’il (elle) était encore en vie à la date de paiement de cette allocation.

Indemnité complémentaire en cas d’incapacité de travail de longue durée

Indemnité complémentaire en cas d’incapacité de travail de longue durée

Conditions d'octroi?
  • être en incapacité de travail pendant plus de 30 jours civils au moment de son occupation auprès d’un employeur du secteur,
  • avoir droit aux indemnités prévues dans le cadre de l’assurance maladie et invalidité,
  • prouver au moins 130 jours rémunérés au cours des 5 dernières années.
Restrictions
  • Le congé de maternité est exclu de cet avantage.
  • L’indemnité complémentaire n’est pas accordée pour les jours pour lesquels l’ouvrier bénéficie d’une indemnité crédit-temps ou réduction de carrière.
  • La période indemnisable est fixée à 365 jours civils, diminuée des 30 premiers ours civils.
  • L’indemnité complémentaire est payée sur base d’une semaine de 6 jours, ce qui correspond à un maximum de 287 jours indemnisables par période d’incapacité de travail.
Limitation dans le temps
  • La période indemnisable est fixée à 365 jours civils, diminuée des 30 premiers jours civils.
Quel est le montant de l'indemnité?
  • l’indemnité complémentaire est payée sur base d’une semaine de 6 jours, ce qui correspond à un maximum de 287 jours indemnisables par période d’incapacité de travail,
  • les 30 premiers jours: € 0,
  • du 31e au 150e jour civil: € 6,54 par jour indemnisable,
  • du 151e au 365e jour civil: € 7,14 par jour indemnisable,
  • les travailleurs affiliés à la CSC bénéficient d'un extra de € 0,25 par jour.

Indemnité aux handicapés physiques

  • Cette indemnité est octroyée à l’ouvrier qui, par suite d’un handicap physique est en incapacité de travail complète de longue durée.
Conditions d'octroi?
  • Fournir la preuve d’une incapacité de travail d’au moins 66 % au moyen d’une attestation du médecin de contrôle (mutuelle ou compagnie d’assurances).
  • Le dernier employeur relève du secteur de l’ameublement et de l’industrie transformatrice du bois.
  • Au cours des 10 dernières années qui précèdent la cessation du travail, n’avoir été occupé que dans le secteur de l’ameublement et de l’industrie transformatrice du bois. Prouver au moins 5 ans de prestations effectives pendant cette période de 10 ans. Les travailleurs qui ne peuvent pas justifier ces 10 dernières années doivent avoir travaillé 15 ans dans le secteur pendant les 25 ans qui précèdent la cessation du travail. Le travailleur doit prouver au moins 7,5 ans de prestations effectives pendant cette période de 15 ans.
  • Avoir épuisé le droit aux autres indemnités complémentaires octroyées par le FSE, soit chômage, soit maladie ou accident du travail. Le travailleur perd ce droit au moment où il prend sa prépension.
Quel est le montant de l'indemnité?
  • Le montant de cette indemnisation est de € 495,79 par an.

Indemnité au veuf / à la veuve d’un(e) handicapé(e) physique

Conditions d'octroi?
  • La veuve / le veuf dont l’époux(se) était bénéficiaire d’une indemnité aux handicapés physiques au moment de son décès, peut prétendre à une indemnité unique de € 495,79.

Indemnité complémentaire en cas de congé pour raisons familiales et impérieuses

Le travailleur du secteur de l'ameublement et de la transformation du bois qui a fait usage de son droit au congé pour raisons familiales impérieuses:
  • a droit à une indemnité complémentaire de € 2,41 par jour de congé pris,
  • avec un maximum de 10 jours par année civile.

Indemnité complémentaire en cas d'accident de travail

Une indemnité complémentaire est octroyée au travailleur du secteur de l'ameublement et de la transformation du bois en incapacité de travail pendant plus de 30 jours suite à un accident du travail (ou à un accident sur le chemin du travail).
Quel est le montant de l'indemnité complémentaire?
  • € 3,91.
  • Pas d'indemnité durant les 30 premiers jours.
  • L'indemnité est octroyé à partir du 31ième jour civil pour une durée de 200 jours ouvrables au maximum.
  • Les affiliés de la CSC reçoivent € 0,25 extra par jour.
Que faire?
Indemnité complémentaire en cas d’accident du travail
  • En cas d’accident du travail mortel, une indemnité forfaitaire de € 5.891 est payée à l’ayant droit de la victime.
  • Ce montant est majoré d’une indemnité forfaitaire de € 786 par enfant à charge.
Indemnité en cas d’accident du travail entraînant une incapacité de 66 %
  • Une indemnité unique de € 786 est octroyée aux victimes d’un accident du travail entraînant une incapacité de travail permanente de 66 % et plus.
  • Cette indemnité est majorée de € 589 par enfant à charge.