Cimenteries

Journée d'action mondiale Holcim - Lafarge

Respect des droits et de la santé des travailleurs!

LafargeHolcim s’est engagée à garantir des « lieux de travail sûrs et sains». Il n’en demeure pas moins que plus de 300 personnes sont mortes au cours des quatre dernières années en travaillant pour Lafarge et Holcim.
Ce 7 octobre, à l’occasion de la Journée mondiale pour le travail décent, les travailleuses et travailleurs aux quatre coins du monde demandent la fin du travail précaire.
Téléchargez ici le tract/l'invitation à notre action du 7 octobre 2015.

Fusion Holcim - Lafarge

Pas de fusion sans droits à la santé et à la sécurité pour les travailleurs!

La méga fusion entre les deux plus grandes compagnies cimentières mondiales avance à toute vapeur. La direction est obnubilée par les profits à venir et par qui va atteindre le haut du nouvel organigramme.
Les droits de ceux qui travaillent dur chaque jour pour bâtir l’entreprise et y laissent parfois même leur vie restent exclus du débat.
Rien qu’en 2013, 47 personnes ont perdu la vie chez Holcim, 26 chez Lafarge n’ont pas survécu à leur accident. Cela fait beaucoup trop de morts évitables !

Pour marquer ce 28 avril la Journée internationale de commémoration des travailleurs morts et blessés de 2015, nous nous mobilisons et exigeons des deux entreprises qu’elles prennent, entre autres, l’engagement sincère d’améliorer la santé et la sécurité de tous les travailleurs. 
Téléchargez ici le tract à ce sujet

Fusion Holcim - Lafarge

Pas de fusion sans respect des droits des travailleurs!

La fusion des deux géants mondiaux du ciment est entrée dans sa phase décisive. Les actionnaires décideront prochainement non seulement de l’avenir d’un groupe qui pèse 41 milliards de chiffre d’affaires, mais aussi de l’avenir de 130.000 salarié-e-s et de leurs familles.
La CSC bâtiment – industrie & énergie (CSCBIE), la Fédération européenne des travailleurs du bois et du bâtiment (FETBB), les organisations syndicales internationales IBB et IndustriALL Global Union, ont organisé les 25 et 26 novembre 2014, la première conférence syndicale mondiale sur la nouvelle entreprise Holcim-Lafarge.
75 militants syndicaux de Holcim et Lafarge, provenant de 22 pays et représentant tous les continents, ont discuté d’une stratégie syndicale mondiale coordonnée. A l’issue de ces deux jours, un plan d’action commun a été élaboré.

Les représentations des travailleurs et leurs syndicats attendent des actionnaires qu’à côté de leur propre intérêt, ils ne perdent pas de vue le bien-être de ces 130.000 personnes. Ce message, ils le communiqueront à l’as­semblée générale des actionnaires d’Holcim le lundi 13 avril 2015, dès 9 heures, devant le Hallenstadion de Zürich-Oerlikon.

Téléchargez ici le tract/l'invitation à notre action du 13 avril 2015

Fusion Holcim - Lafarge

Pas de fusion sans respect des droits des travailleurs!

La fusion entre Holcim et Lafarge sera finalisée vers la première moitié de 2015. La nouvelle entreprise sera sans doute la plus grande entreprise de ciment du monde entier. L’entreprise occupera plus de 130.000 travailleurs et réalisera un chiffre d’affaires de 35 milliards d’euros.

La fusion aura aussi un impact important sur l’emploi et les conditions de travail. Cette fusion doit permettre aux deux entreprises de réduire les coûts et de restructurer les activités. A l’avenir, Holcim-Lafarge sera surtout actif en Asie; en effet, dans les années à venir, plus de 40% des travailleurs seront occupés en Asie. Ainsi, l’entreprise devra aussi faire face à des défis sociaux et écologiques importants.
Pour les organisations syndicales et les travailleurs, cette fusion sera un test important. Les organisations syndicales revendiquent d’être reconnues comme partenaire social et demandent des informations et une concertation réelle. Elles veulent être impliquées dans la discussion sur la future structure de l’entreprise et exigent une solution sociale pour les travailleurs des entreprises qui seront écartées.  
La CSC bâtiment – industrie & énergie (CSCBIE), la Fédération européenne des travailleurs du bois et du bâtiment (FETBB), les organisations syndicales internationales IBB et IndustriALL Global Union, ont organisé les 25 et 26 novembre, la première conférence syndicale mondiale sur la nouvelle entreprise Holcim-Lafarge.
75 militants syndicaux de Holcim et Lafarge, provenant de 22 pays et représentant tous les continents, ont discuté d’une stratégie syndicale mondiale coordonnée. La réunion était une réunion interactive et très enrichissante. A l’issue des deux jours, un plan d’action commun a été élaboré.

Les fédérations internationales et européennes et tous les participants individuels s’engagent à organiser en 2015 une campagne d’information mondiale et une action coordonnée. Les travailleurs de Holcim et de Lafarge revendiquent du respect et demandent d’être reconnus comme partenaire social dans le processus de fusion.

Les travailleurs revendiquent de la clarté!

Les organisations syndicales revendiquent de bonnes conditions de travail et de salaire, ainsi que le respect du principe: travail égal, salaire égal. Enfin, les syndicats demandent une réponse claire de la part de la direction sur l’avenir du dialogue social. L’accord-cadre international conclu avec Lafarge ne doit pas seulement être repris par la future entreprise, mais doit être adapté aussi en fonction de la nouvelle situation. Afin de permettre un dialogue réel entre les travailleurs et l’employeur, un comité d’entreprise mondial devrait être installé au plus vite ainsi que des organes de concertation régionaux par continent.

La CSCBIE, la FETBB, l’IBB et IndustriALL Global Union entreprendront les démarches nécessaires dans les semaines à venir afin de démarrer un dialogue effectif avec Holcim-Lafarge, tant au niveau européen qu’au niveau mondial.

Contact

Pierre Cuppens - Secrétaire général
  • Responsable sectoriel national
    • Fabriques de ciment
Justin Daerden - Secrétaire national
  • Responsable sectoriel national
    • Fibrociment

Contact régional

Pour obtenir les coordonnées de la personne de contact au niveau régional, veuillez sélectionner votre région sous la rubrique Fédérations professionnelles.