Coiffure, fitness et soins de beauté

Les flexi-jobs, ça n’va nin !

ca n'va nin
En Wallonie, le gouvernement suit le modèle du fédéral. Austérité + austérité = citoyens écrasés, «spotchis». La précarité va croissant. Pour la CSC wallonne, «Ça n’va nin»! Elle lance une campagne de sensibilisation qui durera six mois et avancera ses propositions.
En septembre dernier, la CSC wallonne a interpellé le gouvernement qui se mettait en place et lui a indiqué les balises à ne pas franchir. Il n’en a guère tenu compte! Les craintes émises il y a trois mois se sont donc amplifiées: budget mal ficelé, manque de clarté de l’assurance autonomie, gel de la réforme des aides publiques à l’emploi (APE), mise en œuvre d’un service minimum dans les transports en commun… Le gouvernement fait sauter les sécurités les unes après les autres. À ces dossiers régionaux, il faut ajouter la poursuite de la réforme des pensions au niveau fédéral. Cela fait beaucoup à supporter pour les Wallonnes et les Wallons!
Pour la CSC wallonne, ça n’va plus, ça n’va nin et il n’est pas possible de continuer ainsi sans provoquer une véritable casse sociale. Elle lance donc une campagne de sensibilisation qui s’étendra de janvier à juin et proposera des alternatives aux politiques actuelles.
Le thème de la campagne abordé en ce mois de février concerne les flexi-jobs. Un flexi-job, c’est un contrat que le travailleur passe avec l’employeur et qui ne contient ni horaire, ni garantie de travail, le tout pour moins de dix euros/l’heure. L’employeur appelle seulement s’il a besoin du travailleur, quand il en a besoin, pour le temps dont il a besoin. Cela n’importe quand. Et le travailleur doit se rendre au travail…

Flexi-jobs étendus au secteur de la coiffure, des soins de beauté et du Fitness !

Le gouvernement Michel prévoit d’étendre les flexi-jobs au secteur de la coiffure, des soins de beauté et du Fitness. En tant que travailleur du secteur, vous êtes donc directement concernés par ces nouvelles mesures ! Fini les horaires de travail fixes et réguliers ainsi que le salaire fixe et garanti ! Votre employeur décidera unilatéralement à quel moment de la journée vous devrez travailler (ou pas).
FLEXI-JOBS = LOWCOST JOBS !

Sursalaire les dimanches et les jours fériés

Lors de la réunion du 19 juin 2014, la commission paritaire de la coiffure, du fitness et des soins de beauté (CP 314) a clarifié la question des suppléments salariaux pour l’occupation du dimanche et des jours fériés dans le secteur. Elle a confirmé que, dans le cadre des prestations effectuées le dimanche et les jours fériés, les sursalaires sont dus sans distinction entre les sous-secteurs de la coiffure, des soins de beauté, ou du fitness.

CCT Santé Sécurité

La convention collective du 25 janvier 2012 portant sur la prévention des risques pour la santé dans le secteur de la coiffure s’applique aux employeurs de la CP 314 et aux travailleurs qu’ils occupent.
Elle s’inscrit dans le cadre de la directive européenne du 12 juin 1989, de la loi sur le bien-être du 4 août 1996 et du chapitre 9 de la convention sectorielle du 8 juin 2011 portant des mesures pour les rémunérations, la formation et les conditions de travail.
Téléchargez ici l'intégralité de la convention santé sécurité.

Liste positive des produits cosmétiques

Téléchargez ici la liste positive des produits cosmétiques établie par le Centre pour l’Environnement de la ville de Stockholm sur base de l’analyse des déclarations des producteurs, liste extraite du magazine danois Spejlet de juin.
Nos collègues syndicalistes danois considèrent ces produits comme n’étant pas nocifs, ne provoquant pas d’irritations locales ou de dégâts pour l’environnement.

Contact

François Laurent - Secrétaire fédéral
  • Responsable sectoriel national
    • Coiffure, fitness et soins de beauté

Contact régional

Pour obtenir les coordonnées de la personne de contact au niveau régional, veuillez sélectionner votre région sous la rubrique Fédérations professionnelles.