Liens

Muislink

OiRA

OiRA, qui signifie « Online interactive Risk Assessment », est un logiciel gratuit mis au point par l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA). Il permet aux entreprises, et en particulier aux PME, d’évaluer de manière simple et efficace, les risques pour la sécurité et la santé sur les lieux de travail.  Ensuite, OiRA peut également aider à décider des actions préventives et d’un plan d’action « sur mesure ».  Le premier outil OiRA, développé en 2013 en Belgique, a été développé pour le secteur de la coiffure, où de nombreux employés sont confrontés à des allergies cutanées et des troubles musculo-squelettiques. Il a notamment servi de base pour la création de l’outil européen OiRA Coiffure, lancé récemment.

Safehair

  • Le site officiel des projets financés par l'Union Européenne "SafeHair 1.0 et 2.0".
  • Vous trouverez sur ce site des informations sur les projets de recherche ainsi que sur les sujets "peau" et "protection de la peau dans le métier de la coiffure".

Fonds de sécurité d’existence de la commission paritaire 314

  • Le Fonds de sécurité d'existence de la CP 314 est un organisme paritaire qui regroupe les représentants syndicaux et patronaux. Consultez le site du Fonds de sécurité d'existence de la CP 314 afin d'obtenir notamment un remboursement de € 20 par an pour une visite chez le dermatologue
  • Pour soutenir ses membres et répondre à leurs demandes de formations adaptées, le Fonds de Sécurité d’existence CP 314 a acquis un nombre de bâtiments qui ont été aménagés en centres de formation pour le secteur de la coiffure, les soins de beauté et le fitness.

Coach

  • L’asbl COACH a été créée pour proposer un service maximum en terme de formation au secteur de la coiffure, des soins de beauté et du fitness.
  • COACH gère pas moins de 5 centres de formation, répartis sur l’ensemble de la Belgique, notamment à Bruxelles, Anvers, Roeselare, Charleroi et Liège.
  • Chaque centre de formation dispose de toute l’infrastructure nécessaire pour pouvoir répondre aux demandes et aux besoins des 3 secteurs: une grande salle polyvalente (podium, technique, lumière et son), des salles informatiques, des espaces techniques, des salles de réunion,…
  • Pour € 50, vous pourrez choisir parmi 150 formations gratuites qui vous permettront de compléter vos compétences professionnelles. De plus, pour chaque journée de formation, vous recevrez du Fonds de Sécurité d’Existence une indemnité de € 75 bruts. Rien n’empêche votre employeur de participer volontairement à la cotisation à ‘Campus Coach’.
  • Nous vous rappelons aussi que le secteur vous donne droit à 16 heures de formation professionnelle ou technique par an.

Toxpro

Le site Toxpro subventionné par le Fonds des Maladies Professionnelles est le fruit de la collaboration entre 3 universités: VUB, Ulg, UCL et le Fonds sociale européen.  Découvrez sur ce site une source d'informations inépuisable sur les risques chimiques.

Fonds des maladies professionnelles

  • Le Fonds des maladies professionnelles veut, en tant qu’institution publique de sécurité sociale, contribuer à la protection et à la promotion de la santé dans le milieu du travail et prévenir, réparer ou indemniser le dommage dû à la maladie professionnelle.
  • Le Fonds des maladies professionnelles:
    • étudie les maladies professionnelles et les maladies en relation avec le travail;
    • propose des actions préventives;
    • partage nos connaissances et expériences;
    • statue sur les droits des demandeurs;
    • indemnise;
    • conseille les autorités à propos de l’efficacité de la politique suivie ou prévue.

Consortium de validation des compétences (CVDC)

Depuis 10 ans, toute personne, de plus de 18 ans, peut faire reconnaître officiellement ses compétences professionnelles acquises au travail ou en privé. 
Plus de 15.000 Titres de compétence ont été délivrés dans les Centres de validation agréés en Wallonie et à Bruxelles, dans 13 secteurs - tels que le service aux personnes, la construction, la logistique ou encore l'administration.
La vision du Consortium de validation des compétences (CVDC) est de :
  • renforcer l’employabilité et la mobilité professionnelle des travailleurs occupés ou non en attestant auprès des employeurs et des opérateurs de qualification professionnelle de la présence de compétences validées selon un système reconnu par tous, et ce quel que soit l’endroit ou les circonstances dans lesquelles les compétences ont été acquises,
  • renforcer la cohésion sociale en permettant aux citoyens qui ne possèdent pas de titre scolaire – ce qui représente un des facteurs d’exclusion du marché de l’emploi, voire d’exclusion sociale – de voir reconnaître par un système légal et complémentaire au système de certification scolaire des compétences acquises par l’expérience de travail, de formation professionnelle, de vie.
La mission du CVDC est d’organiser les démarches visant à vérifier la maîtrise des connaissances, des compétences et des aptitudes professionnelles pour obtenir un Titre de compétence reconnu par les partenaires associés.