Construction

Journée chantiers nationale : informer et sensibiliser

Le 4 octobre 2018, la CSCBIE organisera une nouvelle journée chantiers nationale ! 
Au cours de cette journée, nos équipes régionales ont informé près de 15.000 ouvriers de la construction répartis sur plus de 2.000 chantiers.
Cette année, l’objectif de l’action était double : d’une part informer les travailleurs sur leurs conditions de travail et de rémunération et d’autre part, sensibiliser les administrations locales par rapport aux mesures à prendre pour lutter contre le dumping social lors de l’attribution et de l’exécution des marchés publics.

Informer les travailleurs : un objectif prioritaire pour la CSCBIE !
Il est généralement difficile d’informer les travailleurs de la construction car 92 % des entreprises du secteur sont des PME dont les chantiers sont dispersés à travers tout le pays. L’objectif principal de cette journée était donc d’aller à la rencontre des travailleurs de ces PME afin de les informer sur leurs conditions de travail et de rémunération. Pour ce faire, près de 1.000 militants et membres du personnel de la CSCBIE ont été mobilisés.
Lutte contre le dumping social dans les marchés publics
Compte tenu des élections locales qui auront lieu le 14 octobre 2018, la CSCBIE souhaitait également mettre le focus sur des chantiers publics et sensibiliser les administrations locales aux actions qu’elles peuvent entreprendre pour lutter contre le dumping social lors de l’attribution et de l’exécution des marchés publics.
La CSCBIE avait envoyé quelques jours avant l'action un courrier à différentes administrations locales à ce sujet avec quelques recommandations pour lutter contre le dumping social.

Les acteurs wallons du secteur de la construction se mobilisent en faveur des jeunes !


 Les partenaires sociaux wallons du secteur de la construction, le Forem et l’IFAPME s’associent pour renforcer le recrutement des jeunes dans ces métiers. Dès 15 ans, ces derniers ont la possibilité de se former en alternance, en centre de formation et en entreprise, et d’acquérir les compétences et l’expérience nécessaires pour accéder à ces emplois.
Formation en alternance, formation qualifiante ou perfectionnement dans les entreprises : chacun a aujourd’hui une opportunité de se former aux métiers de la construction en Wallonie.
Les acteurs wallons du secteur de la construction invitent les jeunes à franchir les portes des entreprises et des centres de formation pour découvrir ces métiers passionnants et valorisants. Les experts du Forem, de l’IFAPME et de Constructiv (le fonds sectoriel de la construction) sont à leur disposition pour trouver le métier et la formation qui répondent à leurs attentes et leurs possibilités.
Forts de ces engagements et de ces ambitions, les opérateurs publics de formation et les acteurs wallons du secteur de la construction souhaitent plus que jamais contribuer à l’emploi durable et de qualité en Wallonie.
Ensemble, ils bâtissent un avenir solide pour des milliers de jeunes à la recherche d’un métier noble et concret.
Téléchargez ici le communiqué de presse du 18 septembre 2018 à ce sujet pour de plus amples informations.

Timbres de fidélité construction

Bouwvakker met Eurobiljet
Qui a droit aux timbres de fidélité ?
  • Nos affiliés de la construction occupés dans une entreprise dont l'indice ONSS commence par 024, 026, 044 ou 054 ont droit aux timbres de fidélité.
Quel est le montant ?
  • Le montant sur la carte correspond à 9 % du salaire brut gagné à 100 % durant la période du 1er juillet 2017 au 30 juin 2018. 
  • Vous recevez le montant intégral tel qu'il figure sur la carte.
  • Aucune retenue n'est appliquée. 
Quid pour les jours de maladie et d'accident ?
Nous vous signalons qu'à partir de 2015, les timbres ne sont plus délivrés pour les jours de maladie et d'accident. En effet, les timbres ont été entièrement intégrés dans l'indemnité maladie et accident à partir de janvier 2014. Si vous avez été malade et si la période de maladie était supérieure à 30 jours, vous avez droit à cette indemnité.
Attention : Vous devez introduire la demande vous-même. Nous vous conseillons de prendre contact avec la CSC bâtiment - industrie & énergie ou avec votre centre de services CSC si vous avez été malade ou victime d'un accident (du travail).
L'indemnité par jour de maladie à partir du 31ème jusqu'au 56ème jour civil s'élève à € 7,65 et à partir du 57ème jusqu'au 337ème jour civil, l'indemnité s'élève à € 8,70. Une retenue de 22 % sera appliquée sur ce montant. 
Quand la prime est-elle payée ?
  • Le premier paiement débute le lundi 29 octobre 2018.
Que dois-je faire ?
  • Vous recevez la carte par poste à partir de la première semaine du mois d’octobre.
  • Veuillez noter votre numéro de compte bancaire sur la carte.
  • Veillez à ce que vous soyez en ordre avec le paiement de vos cotisations.
  • Remettez la carte remplie à un centre de service de la CSC ou à un secrétariat professionnel de la CSC bâtiment - industrie & énergie
  • La CSC se charge du paiement.
Vous n'avez pas reçu de carte ?
  • Si vous n'avez pas reçu de carte alors que vous pensez y avoir droit, nous vous conseillons vivement de contacter rapidement le secrétariat professionnel de la CSC bâtiment - industrie & énergie le plus proche de votre domicile. 
  • Les cartes sont uniquement transmises aux employeurs qui sont en règle avec les cotisations pour tout l'exercice. Si ce n'est pas le cas, une procédure de plainte devra être engagée. Pour ce faire, vous pouvez compter sur nos collaborateurs.
Vous possédez encore d'anciennes cartes ?

Travailler dans la construction c’est pénible ! Pas de relèvement de l’âge de notre pension !

L’âge de la retraite a été relevé à 67 ans sans ‘véritable’ concertation sociale.

Le ministre des pensions Bacquelaine n’en démord pas et s’entête même à rendre le régime des pensions encore plus compliqué et imprévisible, laissant les ouvriers de la construction avec de nombreuses questions quant au moment où ils pourront bénéficier d’une pension bien méritée.

Les propositions actuelles accordent trop peu d’importance aux métiers lourds. En effet, ceux-ci n’influencent guère le montant et l’âge de la pension.

Téléchargez ici notre cartoon

Nous recherchons des délégués construction

  
  • Contrairement à de nombreux secteurs, le secteur de la construction n'organise pas d'élections sociales. 
    Dans la construction, les délégués ne sont pas élus mais directement désignés. C'est la raison pour laquelle la CSC bâtiment – industrie & énergie mène continuellement une campagne "action délégué construction".
  • Téléchargez ici la version de cette brochure en allemand.   

Objectifs de la campagne de recrutement de délégués

  • Cette action a pour objectif de recruter des délégués dans les entreprises dans lesquelles la CSC n’est pas encore représentée ou de renforcer certaines équipes existantes. 
  • Les délégués font un excellent travail, ils constituent le pilier principal de notre organisation. Malheureusement, tous les travailleurs n’ont pas la possibilité de s’appuyer sur un délégué. 
    C’est pourquoi la CSCBIE recherche en permanence des candidats délégués dans ce secteur. 
  • A travers cette action, la centrale souhaite convaincre des travailleurs de la construction à poser leur candidature afin de désigner des délégués dans des entreprises où elle n’a pas encore de délégation, où il reste encore des mandats à répartir ou bien où des délégués doivent être remplacés. 
  • Ce secteur aussi a besoin de personnes qui défendent les intérêts de leurs collègues. Des délégués qui, en concertation avec l’employeur, s’attellent à un climat de travail positif et serein. 
    A travers des visites de chantier, les délégués sont attentifs au bien-être et à la sécurité au travail. Ils collaborent à la recherche de solutions et jouent le rôle d’intermédiaire entre leurs collègues et la direction. 
Surfez alors sur www.devenezdeleguecsc.be Sur le site de la campagne "Action délégué construction" vous trouverez:
  • la procédure de désignation,
  • la mission et les droits du délégué,
  • des informations sur la formation,
  • des témoignages d'autres délégués.
Pour toute information complémentaire, n'hésitez pas à contacter votre secrétaire régional.

Contact

Patrick Vandenberghe - Président
Responsable sectoriel national
  • Construction

Contact régional

Pour obtenir les coordonnées de la personne de contact au niveau régional, veuillez sélectionner votre région sous la rubrique Fédérations professionelles.