ETA et Ateliers sociaux

3 décembre, journée internationale de la personne handicapée

L'accès à l'emploi pour les personnes handicapées, une priorité pour la CSCBIE!

De nombreuses menaces pèsent sur les Entreprises de Travail Adapté. Sous pression, le personnel est inquiet pour son avenir ! Promouvoir l’accès à l’emploi pour les personnes handicapées constitue une priorité pour la CSC bâtiment – industrie & énergie. 
Afin de montrer que l’intégration professionnelle (ou la réintégration) de la personne handicapée est possible et afin de faire connaître la réalité du secteur, la CSC bâtiment – industrie & énergie a choisi de mettre à l’honneur les travailleurs des entreprises de travail adapté.

A Liège

La CSC bâtiment – industrie & énergie et le Service Diversité de la CSC Liège Huy Waremme organisent, en prélude à la Journée internationale des personnes handicapées, un mini-village de Saint-Nicolas, le 2 décembre, de 11 à 15h, place Saint-Etienne à Liège.
A cette occasion, des travailleurs des Entreprises de Travail Adapté liégeoises exposeront des produits qu’ils réalisent de manière à faire connaître leur savoir-faire. Ils expliqueront aussi aux visiteurs les réalités du secteur des ETA et en profiteront pour leur soumettre un petit questionnaire sous forme de concours: il s’agit de mieux cerner la manière dont le grand public perçoit le handicap. 
Par cette action, la CSC bâtiment - industrie & énergie et la cellule diversité veulent tordre le cou aux idées reçues. De nombreux préjugés, stéréotypes ou idées préconçues sont véhiculés à l’encontre des personnes handicapées. La plupart d’entre eux sont dus à une méconnaissance du handicap, à la peur ou encore au rejet de la différence.  Nous ne pouvons tolérer que l'on réduise la personne handicapée à son handicap. Il est essentiel de se focaliser principalement sur les capacités et compétences des travailleurs handicapés et non pas sur leurs incapacités.  Etre malentendant, malvoyant ou en chaise roulante ne veut pas dire être incompétent ! Les personnes handicapées sont des travailleurs à part entière. Elles ont droit à une meilleure insertion sociale via un travail et une rémunération décents.  
Promouvoir le droit de la personne handicapée à une meilleure insertion sociale via un travail décent constitue une priorité pour la CSC. 
La CSC bâtiment - industrie & énergie est convaincue qu’un emploi pour tous est possible et lance un plan de réflexion et d’action sur l’avenir des ETA et l’inclusion professionnelle des travailleurs handicapés.
Téléchargez ici le dossier de presse.

A Bruxelles

La CSC Bruxelles et la CSC bâtiment – industrie & énergie souhaitent sensibiliser le grand public sur les difficultés rencontrées par les personnes avec un handicap sur le marché du travail. Elles souhaitent également rappeler que l’accès à l’emploi de personnes porteuses d’un handicap est un droit. La stigmatisation des personnes porteuses d’un handicap doit être combattue, en levant les obstacles à leur inclusion et en agissant sur les politiques d’emploi et d’inclusion sociale.
La CSC bâtiment – industrie & énergie en collaboration avec la CSC Bruxelles ont été à la rencontre de Valérie, déléguée syndicale CSC chez Manufast, entreprise ETA (entreprise de travail adapté), qui témoigne de son parcours sur le marché du travail en tant que personne porteuse d'un handicap. « Les personnes moins valides ont autant de capacités voire même des capacités complémentaires. Le handicap n'empêche certainement pas une personne de travailler », affirme Valérie.
Visionnez la vidéo sur Facebook
Téléchargez ici la brochure sur l'inclusion professionnelle de la personne handicapéeéditée par la CSC bâtiment – industrie & énergie.

Accord sectoriel 2017-2018 dans le secteur des ETA en Wallonie

Vergaderen

Le meilleur accord depuis 2005 !

Les partenaires sociaux wallons des Entreprises de Travail Adapté Wallonnes et Germanophones - CP327.03 — ont signé, le 4 juillet 2017 un accord pour la période 2017-2018. 
En 2015-2016, aucun accord n’a été possible entre les partenaires sociaux du secteur ! Cette fois-ci, le front commun syndical a obtenu des avancées significatives, sans doute le meilleur accord depuis 2005.
Après le blocage de l’index en 2015, les travailleurs du secteur ont obtenu une première indexation de 2% en juin 2016 et une seconde récemment le 1er juin 2017. A la demande de vos représentants syndicaux, le front commun syndical était déterminé à améliorer le pouvoir d’achat de tous les travailleurs et de toutes les travailleuses du secteur dans le cadre des augmentations salariales autorisées.
Voici le résultat de 3 mois de négociations :
1. Pouvoir d’achat
Tous les salaires et toutes les rémunérations ont augmentés de 0,10 € brut par heure au 01/07/2017. Cette augmentation porte sur les minima sectoriels et sur les rémunérations réelles.
2. La classification
Vos délégués syndicaux et des membres des ressources humaines participeront à deux jours de formation pour redynamiser la méthode de classification sectorielle dans votre entreprise.
3. La formation, une priorité
Des efforts de formation seront réalisés pour augmenter le nombre de jours de formation et le nombre de travailleurs en formation, conformément aux objectifs de la Loi Peeters.
4. Les contrats d’entreprise
Un groupe de travail examinera les conditions de travail et les dispositions réglementaires. Les organisations syndicales sont demandeuses d’un meilleur encadrement et d’une meilleure protection des travailleurs hors site.
5. La fin de carrière
Tous les régimes de RCC–prépension et les emplois de fin de carrière (1/2 et 4/5) ont été prolongés.
6. Des négociations libres en entreprise
Dans certaines entreprises, il reste possible de négocier des avantages complémentaires. Un projet de protocole d’accord a été signé le 26 juin par les organisations syndicales et l’EWETA.

Contact

Wilfried Herpoele
  • Responsable sectoriel national
    • ETA Flandre
    • Ateliers sociaux Flandre
    • ETA Bruxelles
François Laurent - Secrétaire fédéral
  • Responsable sectoriel national
    • ETA Wallonie 
Luca Baldan
  • Responsable sectoriel national
    • ETA Bruxelles 
 

Contact régional

Pour obtenir les coordonnées de la personne de contact au niveau régional, veuillez sélectionner votre région sous la rubrique Fédérations professionnelles.