Gaz et électricité

La fin du saut d’index en vue dans le secteur du gaz et de l'électricité

Les travailleurs du secteur du Gaz et Electricité devraient bénéficier d'une légère indexation mensuelle de leur salaire à partir du 1er mai 2016!
En avril 2015, le gouvernement Michel a décidé d’introduire un saut d’index de 2% sans aucune compensation. Conséquences, tous les travailleurs perdent 2% de leur salaire depuis le 1er avril 2015, date d’entrée en vigueur du saut d’index.
L’indice santé lissé utilisé pour indexer les salaires a par conséquent été bloqué au niveau de celui de mars 2015 (100,66 points).
Dans le secteur du gaz et de l’électricité, l’indexation mensuelle se fait sur la base de la moyenne quadrimestrielle de l’indice santé (indice santé lissé). Les salaires du secteur n’ont donc plus été indexés depuis avril 2015.
En avril, l’indice santé a grappillé 0,06 point pour s’établir à 103,53 points, contre 103,47 points en mars. L’indice santé lissé s’établissait, quant à lui, à 100,93 points, mettant ainsi un terme au blocage au niveau du mois de mars 2015 (100,66 points). 
Conformément à la réglementation sectorielle, l’adaptation salariale sera dès lors de nouveau d’application à partir du mois de mai.

Protocole d'accord dans le secteur du gaz et de l'électricité signé!

Après de multiples réunions de la commission paritaire, nous avons enfin pu présenter un protocole d’accord qui s’applique de la même manière à tous les agents (régulé ou non-régulé) et qui couvre toute la marge salariale disponible prévue par la Loi du 28 avril 2015.
Après avoir évalué le protocole d’accord, sans attendre, et pour garantir le paiement de l’augmentation des salaires et des chèques-repas dès le 1er janvier 2016, la CSCBIE a signé le protocole d’accord le 23 décembre 2015.

Contact

Pierre Cuppens - Secrétaire général
  • Responsable sectoriel national
    • Gaz & électricité

Contact régional

Pour obtenir les coordonnées de la personne de contact au niveau régional, veuillez sélectionner votre région sous la rubrique Fédérations professionnelles.