Sécurité d'existence

Les ouvriers licenciés bénéficient d’une indemnité complémentaire de chômage de € 5 par jour pendant un mois s’ils comptaient une ancienneté
d’au moins 10 ans.
Cette indemnité est payée pendant deux mois si les ouvriers étaient en service depuis plus de 20 ans.
Le fonds social du secteur prévoit une prime d’embauche en faveur de l’embauche de groupes à risques spécifiques.